JEUDI 09 MAI – Analyse des process W10

Analyse des process présents dans un système… mais d’abord, définition de l’espace occupé en mémoire vive, du temps processeur alloué à un programme, etc… Nous avons utilisé le gestionnaire de tâches de W10 et Process Explorer. De la charge mémoire à la charge CPU, nous avons pu voir comment utiliser ces deux outils et chacun va maintenant pouvoir essayer chez lui ou au club afin de se familiariser à ce type d’observation dans le but d’assainir et alléger son système.

JEUDI 25 AVRIL – Moniteur de fiabilité

Découverte du moniteur de fiabilité ce jeudi… présenté par Michel. Cette présentation est la première faite par Michel ! Il nous a proposé cet outil qui offre la possibilité dans Windows 10 de surveiller l’état de santé général du système. On observe les événements critiques, les avertissements et les informations système que l’on peut alors analyser via des recherches sur internet pour trouver la cause du problème.

JEUDI 14 MARS – Présentation postes W10


Menu démarrer allégé sous W10

Ce jeudi nous avons découvert les configurations installées sous W10 pour les postes du club. Le système, les applis installées, les navigateurs et leur système de mise à jour. Reste maintenant aux adhérents à tester les postes avec leur nouveau profil en sachant que leurs données ont été conservées sous ce nouvel environnement.

JEUDI 14 FEVRIER – Les anti-malwares


Les outils qui sont d’actualité pour lutter contre les malwares : utilisation de l’outil Microsoft MRT (mis à jour chaque mois via Microsoft Update) qui permet de rechercher et nettoyer un système atteint par un malware récent.

Installation, réglage et utilisation de Malwarebytes. Nous avons analysé les éléments découverts par celui-ci (fichiers et clefs de registre)… avant de les mettre en quarantaine. Nous avons insisté sur la nécessité d’être prudent et de disposer d’un antivirus sur son poste.

JEUDI 31 JANVIER – Nettoyage système


Ce jeudi étude des automatismes de nettoyage du système. Le stockage : « Paramètres, Système, Stockage, Assistant stockage » mais aussi comme ci-dessus la défragmentation automatique, et la commande PowerShell qui permet de voir toutes les tâches de maintenance planifiée :

Get-ScheduledTask | ? {$_.Settings.MaintenanceSettings} | Out-GridView

JEUDI 29 NOV – Alimentation et mises en veille


Les modes de mise en veille, S0 à S5. Différence entre veille normale et veille prolongée. Utilisation de la commande PowerCfg pour voir les périphériques qui acceptent les mises en veille et ceux qui peuvent « réveiller » l’ordinateur. Démarrage rapide : différence avec le démarrage à froid. Comment choisir les mode de veille et l’activation du démarrage rapide. Différence entre « arrêter et démarrer » et redémarrer.

JEUDI 18 OCT – Enregistreur actions utilisateur

Démonstration d’un assistant au dépannage des utilisateurs.
Lors d’un problème informatique sous Windows, il facilite la capture des fenêtres et des gestes effectués qui y mènent. Les messages d’erreur, les actions souris ou clavier sont enregistrés dans un fichier.
Ce fichier pourra être mis sur une clé USB afin qu’un autre adhérent (ou un animateur) puisse vous aider.

Jeudi 7 juin – Le registre Windows


Un système comme Windows nécessite un certain nombre de logiciels et de matériels. Microsoft, son éditeur, a mis en place le ’Registre’ pour gérer les informations liées au fonctionnement. Un outil nommé ‘Regedit.exe’ permet de consulter ou de modifier ce registre. Prudence : même si regedit permet la modification du registre, cela pourrait rendre l’ordinateur instable ou même le bloquer.
Nous avons vu la structure, les différents types de données du registre… et présenté des exemples : Cortana zone de recherche en icône, masquage bouton « contacts », Affichage des icônes inactives dans la zone de notification, Affichage des extensions de fichiers dont le type est connu.

Jeudi 12 avril – Compte admin vs utilisateur


Windows 10 propose deux types de comptes : administrateur et utilisateur standard. Avec le premier, vous disposez de tous les droits sur l’ordinateur et vous pouvez donc accéder à vos propres fichiers ainsi qu’à ceux des autres utilisateurs afin de réaliser des sauvegardes par exemple. Avec le second, ces droits sont plus limités puisqu’il est impossible d’accéder aux fichiers des autres utilisateurs et que vous ne pouvez pas installer tous les logiciels que vous désirez. Ce dernier point est lié à la sécurité et c’est ce qui fait également qu’un compte d’utilisateur standard est censé mieux protéger des virus et autres programmes malveillants.

Sur un ordinateur personnel, la configuration idéale pourrait donc comporter un compte administrateur auquel s’ajouterait un compte d’utilisateur standard pour chaque utilisateur physique. A priori, un premier compte de type administrateur a été créé lors de l’installation de Windows. C’est celui que vous utilisez tous les jours sous un nom qui vous a été demandé lors de la première utilisation…, même s’il n’est peut-être pas protégé par mot de passe.
Il est donc nécessaire de créer un compte « Admin » de type Administrateur et ensuite de modifier votre compte en Utilisateur standard.
Ce sujet a été vu il y a longtemps et même si le principe reste le même nous avons vu comment le faire sous W10.