Matériel – Atari ST

Atari 520 ST – Juillet 1985

L’Atari 520 ST était un ordinateur personnel de la génération des 16/32 bits. ‘ST’ signifie d’ailleurs Sixteen-Thirty-two (16/32). C’est un ordinateur personnel basé sur le processeur Motorola 68000 cadencé à 8Mhz, équipé de 512Ko de RAM, d’un lecteur de disquettes interne 3 pouces 1/2 double densité, d’une souris à 2 boutons.

L’Atari ST était capable de produire une résolution de 640×400 pixels (monochrome), 640×200 pixels en 4 couleurs parmi 512, ou 320×200 en 16 couleurs parmi 512. Il pouvait être connecté à un moniteur couleur ou monochrome ou à un téléviseur (via Péritel). Il comprenait également un chipset sonore Yamaha YM2149 (3 voies). Les nombreux ports de connexion permettent de connecter une imprimante, un lecteur de disquette ou de disque dur externe, un joystick.

L’Atari ST est fourni avec le système d’exploitation graphique TOS (Total Operating System). Le TOS est un système d’exploitation graphique, ressemblant au système MacIntosh, où les principales manipulations se font sur le bureau.
En 1986, Atari lance l’Atari 1024ST, similaire au 520ST et compatible avec celui-ci, mais disposant de 1024Ko de RAM. Il s’agissait du premier ordinateur vendu avec une capacité de base de 1Mo de RAM (1024Ko). Egalement en 1986, les versions STF (520STF et 1024STF) disposent de 2 lecteurs de disquettes dans le boîtier principal.

L’Atari ST proposait une grande palette de logiciels : bien entendu, une collection étendue de jeux vidéo ; des langages de programmation, comme le GFA Basic ; Mais également des logiciels à usage professionnel : séquenceur MIDI Cubase et Emulateur MacIntosh Sprectre 128 (Atari et MacIntosh utilisent le même processeur 68000). L’Atari ST était particulièrement performant dans le domaine de la MAO (Musique Assistée par Ordinateur), grâce à sa palette de logiciels.

Du fait de son prix raisonnable, et de sa palette étendue de logiciels, l’Atari ST eut un gros succès en France, aussi bien auprès du jeune public que des professionnels. Il s’en est vendu 6 millions d’exemplaires dans le monde.

L’Atari 520ST était en compétition avec l’autre machine 16/32bits populaire de l’époque, l’Amiga 500.

Atari 520STE et 1024STE – 1989

L’Atari STE (E pour Enhanced) était une version améliorée de l’Atari ST. Le STE proposait une palette de couleurs de 4096, à la place de la palette de 512 couleurs. Il propose le support d’un Genlock (digitalisation temps réel), un coprocesseur graphique séparé, et 2 nouveaux canaux sonores.

Atari TT – 1990

L’Atari TT était l’évolution ultime de la gamme Atari ST. Il était équipé en interne d’un processeur 32 bits Motorola 68030 à 32 Mhz. L’Atari TT n’eut pas un grand succès commercial. Il s’attaquait principalement au marché professionnel et aux applications sonores et de CAD, mais il fut concurrencé par les PC.
Le développement des ST fut interrompu en 1993.

One thought on “Matériel – Atari ST
  1. Bonjour,
    J’ai consulté ce jour le site de votre association, que j’ai trouvé très intéressant.
    J’ai possédé naguère deux machines ATARI (520st et1040 st), que je programmais à l’époque en GFA basic.
    Aujourd’hui, je possède un PC avec Windows 7, ainsi qu’un lecteur de disquettes acheté récemment.
    Je souhaite pouvoir lire sur mon PC actuel, les disquettes ATARI-GFA anciennes.
    Je n’ai pas trouvé sur internet la bonne solution!
    Un de vos adhérents, aura peut-être une solution à mon problème pour un « senior » désireux de retrouver ses souvenirs informatiques.
    Je remercie d’avance toute personne qui pourra m’aider dans ma recherche.
    Cordialement,
    C.Richard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *